Objectif : nettoyer 88 000 tonnes de plastique dans le Pacifique

Par ,
le 12 septembre 2018
 0
cleanup-system

Un ambitieux projet destiné à nettoyer les 88 000 tonnes de plastique flottant à la surface d'une partie de l'Océan Pacifique vient de démarrer.

Situé sur une zone du gyre subtropical du Pacifique nord, le "Great Pacific Garbage Patch", également appelé "Vortex de déchets du Pacifique nord", est un secteur au cœur duquel se sont amassées plusieurs dizaines de milliers de tonnes de déchets.

great-pacific-garbage-patch

Bien connu des scientifiques, ce problème pourrait cependant être prochainement résolu en partie, grâce à un ambitieux projet de nettoyage.

Consistant à déployer un dispositif baptisé "Ocean Cleanup System 001", le projet devrait permettre de récolter 55 tonnes de déchets chaque année. Une minuscule partie des 88 000 tonnes présentes dans la zone certes, mais dont l'efficacité pourrait être améliorée en cas de réussite de ce premier test d'une durée de deux semaines, et consistant à "promener" le barrage flottant de San Francisco jusqu'à un site d'essais situé à quelque 240 milles nautiques (450 km).

Fonctionnement

L'"Ocean Cleanup System 001" est en fait une bouée géante sous laquelle est tendu un filet de 3 mètres de profondeur, capable d'attraper n'importe quoi d'une taille supérieure à 1 mm.

Ayant pour but de récolter les déchets qu'il rencontre sur son trajet, le dispositif sera particulièrement surveillé pour sa première mise à l'eau, le but de l'opération étant bien "d'attraper du plastique, pas du poisson" comme le déclarait Joost Dubois de The Ocean Cleanup à CNN.

Si ce premier essai est un succès, les concepteurs du projet souhaitent continuer dans ce sens et ainsi déployer pas moins de 60 "Ocean Cleanup System" qui permettraient alors de récolter 50 % de tous les déchets présents dans l'Océan Pacifique, tous les 5 ans.

Toutes les ordures ainsi récoltées étant ensuite destinées à être ramenées à terre par différents bateaux, afin d'être recyclées comme il se doit.

Modifié le 12/09/2018 à 09h30
scroll top