Ford s’offre une start-up de trottinettes électriques

Par
Le 08 novembre 2018
 0
spin trottinettes électriques direction.jpeg
Spin

Le constructeur automobile Ford continue de se diversifier en rachetant une start-up californienne de trottinettes électriques, Spin.

La start-up née à San Francisco en 2016, Spin, a officialisé avoir été rachetée par Ford pour un montant total avoisinant « les 100 millions de dollars », comme le révèle une source proche du dossier à nos confrères de TechCrunch.

Une étape pour Spin, qui vise haut

La start-up de trottinettes électriques, composée d'une équipe d'ingénieurs, de concepteurs, d'opérateurs, d'avocats et de décideurs politiques chevronnés, a lancé son premier système de mobilité en libre-service en mars 2017 aux États-Unis.

Spin propose ses trottinettes électriques dans plusieurs villes des États-Unis et cinq campus universitaires. Avec Lime et Bird, Spin est l'une des trois sociétés à avoir déployé des machines à San Francisco ; mais la start-up avait dû faire face au refus de déploiement des autorités (un dossier qui sera d'ailleurs réexaminé la semaine prochaine).

Proposer de la micro-mobilité là où les transports en commun sont peu présents

La société californienne ne voit en cette acquisition qu'une étape. Elle espère, ces prochaines années, déployer des trottinettes en libre-service dans plusieurs centaines de lieux, parmi lesquelles des métropoles, des villes de taille moyenne ou d'autres campus universitaires. Spin veut adopter une stratégie de complément d'infrastructures de transport déjà existantes et ainsi desservir les communautés et les quartiers qui ont davantage besoin de la micro-mobilité qu'elle propose.

Ford, de son côté, avait déjà mis un pied dans le secteur de la trottinette en déployant son service Jelly sur le campus de la Perdue University, dans l'Indiana aux USA.

Modifié le 08/11/2018 à 16h14
scroll top