Google met en garde contre le piratage audiovisuel

Par
Le 08 novembre 2018
 0
television

Dans son dernier rapport « Comment Google lutte contre le piratage », la firme de Mountain View explique les moyens qu'elle emploie pour protéger contre les violations du droit d'auteur. Et met notamment en garde contre une nouvelle forme de piratage audiovisuel.

Dans le viseur de Google figurent les add-ons permettant de détourner l'utilisation de dispositifs légaux, tels que les boîtiers Kodi. Ces modules donneraient accès à des contenus en enfreignant le droit d'auteur. Un phénomène que l'entreprise entend endiguer.

Combattre le streaming illégal

Les pirates tirent profit du fait que certaines box TV sont développées en open source. Ils peuvent alors ajouter certaines fonctionnalités, rendant possible le téléchargement ou le streaming illégal.

En réaction, la filiale d'Alphabet a indiqué avoir supprimé tout boîtier contenant un add-on illicite de Google Shopping, son service de comparateur de prix. De même, dans le Play Store, les applications proposant ces modules seront systématiquement retirées.

La société étend également ses sanctions à tous les sites proposant du contenu piraté, en s'attaquant à leurs revenus. Ces derniers sont en effet pénalisés dans leur référencement et se voient interdire toute publicité. En 2017, Google aurait ainsi refusé plus de 10 millions d'annonces soupçonnées de ne pas respecter le droit d'auteur.

Lutter contre toute forme de piratage

Dans le reste de son rapport, le géant du web met en avant toutes les dispositions prises pour s'attaquer au piratage, sous tous ses aspects. Il souligne notamment le rôle joué par Content ID, sa technologie permettant d'identifier les œuvres protégées par le droit d'auteur. Elle aurait ainsi permis de reverser plus de 3 milliards de dollars aux ayants droit qui y ont eu recours.

Enfin, d'après Google, le salut viendra principalement « des alternatives légales plus nombreuses et de meilleure qualité ». Et la société en profite pour mettre en lumière deux exemples qui « facilitent l'accès à du contenu légal » : Google Play Music et YouTube.

Source : Google
Modifié le 08/11/2018 à 09h00

Les dernières actualités Google

scroll top