Test du OnePlus 6T : l’excellence à moins de 600€

Par
Le 29 octobre 2018
 0
La note de la rédac
En 2014, lors des premiers pas de OnePlus sur la scène internationale, il était coutume d'affubler les appareils de la marque du sobriquet d"iPhone Killer". Depuis pourtant, bien d'autres constructeurs (chinois, essentiellement) ont repris le flambeau sur le segment des smartphones ultra performants à bas coût - Xiaomi en tête. Inconfortablement installé entre ses concurrents moins chers et les marques historiques tapant dans le haut de gamme, qu'a encore à proposer OnePlus ?

Après une semaine d'utilisation du OnePlus 6T, la réponse à cette question vient toute seule : des partis pris audacieux, et un équilibre rare entre performances, design et accessibilité.

Car si les tarifs du constructeur de Shenzhen sont passés du simple au double en 4 ans, OnePlus a pris du galon, et propose désormais des téléphones d'une qualité de construction équivalente à ce que l'on est prêt à payer plus cher (que cela ne leur donne pas des idées).

Le OnePlus 6T, présenté à l'instant à l'occasion d'une conférence new-yorkaise, sortira en France le 6 novembre prochain à partir de 559€ dans sa version 6 Go de RAM / 128 Go de stockage interne. Des versions 8 Go / 128 Go (589€) et 8 Go / 256 Go (639€) sont également disponibles, et se déclinent en version Midnight Black, et Mirror Black. Les précommandes démarrent quant à elles demain, mardi 30 octobre.



oneplus 6t - test
Le OnePlus 6T Midnight Black

OnePlus 6T : la fiche technique

6 mois à peine après la sortie du OnePlus 6, il ne faut pas s'attendre à de grands chambardements sous le capot du OnePlus 6T. Le nouveau flagship chinois embarque d'ailleurs l'indéboulonnable Snapdragon 845 qui, nous en reparlerons, en a encore sous la semelle.

Le OnePlus 6T, c'est :
  • Un écran AMOLED de 6,41 pouces, affichant une définition de 2340 x 1080 pixels pour une résolution de 402 ppp couvrant 86% de la face avant (ratio 19,5:9)
  • Un SoC Snapdragon 845 : 4 coeurs à 2,8 GHz pour la performance, 4 coeurs à 1,8 GHz pour les applications en basse consommation, et un GPU Adreno 630
  • 6 ou 8 Go de mémoire vive
  • 128 ou 256 Go de stockage interne, non extensible via micro SD
  • Batterie de 3700mAh
  • Lecteur d'empreintes situé sous l'écran
  • Appareils photo dorsaux : un capteur 16 mégapixels stabilisé ouvrant à f/1,7 (focale de 25mm), un capteur de 20 mégapixels ouvrant à f/1,7 (focale de 20mm)
  • Appareil photo frontal de 16 mégapixels ouvrant à f/2,0
  • Résistant aux éclaboussures, mais non certifié IP
OnePlus est probablement l'une des marques qui cultive le mieux sa différence. Un degré de finition dans le packaging que ne renierait pas Apple. Mais contrairement à son concurrent, OnePlus n'est pas aussi pingre.

oneplus 6t - test
Le OnePlus 6T et ses coques officielles

Contenu du coffret :
  • Un chargeur FastCharge de 20W
  • Un câble USB-C compatible FastCharge
  • Un adaptateur USB-C vers mini Jack
  • Une coque de protection souple transparente
  • Un film de protection d'écran préappliqué
Comme son prédécesseur le OnePlus 6, le 6T n'est pas fourni avec une paire d'écouteurs, et perd au passage sa prise mini Jack afin d'intégrer à son appareil une batterie plus conséquente. Enfin, l'appareil est toujours pourvu d'un tiroir à double SIM, mais ne permet pas d'étendre sa mémoire interne via une carte micro SD.

Une conception exemplaire et originale

Des marques chinoises désormais omniprésentes sur le marché de la téléphonie mobile, OnePlus a su se démarquer grâce à une appétence du design plus prononcée que ses concurrents. Le OnePlus 6T ne fait pas exception, et revoit assez largement l'apparence de son aîné, en s'inspirant allègrement du Oppo R17.

oneplus 6t - test
Le OnePlus 6T est très bien fini

Frappante, la différence se remarque essentiellement au niveau de son écran. OnePlus a décidé de réduire davantage la place occupée par l'encoche du OnePlus afin de proposer un design en "goutte d'eau" - très discret. Un choix qui permet à l'appareil de s'approcher de l'excellence en termes de smartphone borderless, puisque la dalle occupe 86% de sa face avant, notamment grâce au déplacement du haut-parleur d'appel désormais situé au-dessus de l'encoche. Des efforts restent cependant à produire au niveau du menton du smartphone, encore un peu trop haut à mon goût.

oneplus 6t - test
La nouvelle encoche du OnePlus 6T comparée à celle de l'iPhone XS

Malgré son écran de 6,41 pouces, le OnePlus 6T demeure agréable à utiliser et ne rend pas aussi massif qu'on pourrait l'imaginer. C'est notamment grâce à son ratio de 19,5:9, qui rend le téléphone plus haut qu'il n'est large. Reste qu'il est parfois difficile à manipuler à une main. Pour autant, l'ajout de la navigation gestuelle dans la nouvelle version d'OxygenOS (basées sur Android 9.0) permet une utilisation simplifiée. Un swipe de la partie inférieure gauche (ou droite) de l'écran vers le haut permet ainsi d'effectuer un retour arrière. Pratique.

La partie inférieure du OnePlus 6T opte pour un duo de grilles de haut-parleur symétriques de part et d'autre du port USB-C. Une petite nouveauté à mettre au crédit de la disparition du port jack. Malheureusement la partie audio reste toujours l'un des points faibles du constructeur. Le son est assez faible et manque cruellement de dynamisme. Les audiophiles seront bien inspirés de passer par un égaliseur pour rectifier le tir.

oneplus 6t - test
OnePlus fait ses adieux au port Jack avec le 6T

La tranche droite du OnePlus 6T embarque les boutons d'allumage et le switch permettant de passer du mode sonnerie au vibreur, ainsi qu'au mode silencieux. La "OnePlus touch" qu'il est toujours agréable de retrouver. Les boutons de réglage du volume sont disposés quant à eux sur la tranche opposée.

La face arrière du OnePlus 6T est en tout point semblable à celle du OnePlus 6, à une exception près : la disparition du capteur d'empreinte - désormais situé sous l'écran. Pour notre test, OnePlus nous a fourni la version Midnight Black de son fleuron. Identique à son aînée, elle dispose d'un dos en verre noir mat du plus bel effet, bien qu'un peu glissant. Heureusement, la coque souple transparente fournie permet d'améliorer la prise en main de l'appareil.

oneplus 6t - test
Le capteur d'empreintes et désormais placé sous l'écran

Enfin avec ses bords en aluminium et ses 185g sur la balance, le OnePlus 6T dispose d'une bonne tenue et d'un aspect premium très agréable sur un téléphone proposé à ce tarif. Un vrai beau travail de conception et de finitions.

Un écran inchangé et parfaitement calibré

Avec sa définition FHD+, le OnePlus 6T n'embarque pas vraiment l'écran le plus resplendissant qui soit passé entre nos mains. Pour autant, difficile de le prendre en défaut, tant il reprend à son compte l'excellence initiée par le OnePlus 6. AMOLED oblige, le taux de contraste est infini, et même le nez collé à l'écran, impossible de distinguer le moindre pixel. Partant de là : quel intérêt à proposer des écrans aux résolutions aussi élevées que farfelues ?

Le calibrage de série est très bon, mais peut néanmoins faire l'objet de quelques réglages si le cœur vous en dit. L'appareil dispose évidemment d'un mode permettant de réduire les émissions de lumière bleue, ainsi qu'un très agréable mode Lecture qui passe l'intégralité de l'écran en noir et blanc.

oneplus 6t - test
L'écran du OnePlus 6T est impeccable et n'en fait pas trop

Enfin, la réduction drastique de la taille de l'encoche rend forcément l'utilisation à long terme plus agréable. En lecture ou en visionnage de vidéo, on tient davantage un écran dans ses mains qu'un téléphone. Une impression qu'aucun autre smartphone jusqu'à présent ne m'avait faite, même si le Huawei Mate 20 Pro par exemple dispose d'un ratio écran / corps plus élevé, de 90%.

oneplus 6t - test
La finesse des bords impressionne

Le Snapdragon 845 à son meilleur

Si Huawei (Kirin 980) et Apple (A12 Bionic) ont tous les deux sauté le pas du SoC gravé en 7 nm, OnePlus demeure fidèle à Qualcomm et son indémodable Snapdragon 845. Un choix qu'on ne peut qu'approuver, tant les limites de ses performances ne semblent pas encore avoir été atteintes. C'est simple : en performance pure, le OnePlus 6T fait mieux que son prédécesseur, pourtant pourvu des mêmes caractéristiques techniques.

Sur AnTuTu Benchmark, le OnePlus 6T a enregistré le score de 294 204 points, dépassant ainsi le OnePlus 6 de 4780 points. Au podium des smartphones Android les plus puissants, le OnePlus 6T arrive ainsi en troisième position, derrière le ROG Phone (299 706 points) et le Huawei Mate 20 Pro (304 736 points).

oneplus 6t - test
oneplus 6t - test

Le OnePlus 6T arrive en troisième place des smartphones Android les plus rapides

Des améliorations essentiellement logicielles donc, notamment imputables à l'arrivée du mode Smart Boost, qui permet au système d'exploitation de conserver dans la mémoire vive des informations utiles au lancement plus rapide des applications. À l'usage, le OnePlus 6T se révèle ainsi parfaitement fluide à utiliser. On passe d'une application à l'autre en un geste du pouce ; aucun temps de chargement ou ralentissement n'est venu nous gêner pendant nos tests.

Seule petite déception à noter : le déverrouillage par reconnaissance d'empreintes sous l'écran n'est pas tout à fait des plus rapides. J'ai pu constater qu'il fallait (dans de rares cas) près d'une seconde au téléphone pour reconnaître mon empreinte et se déverrouiller. La reconnaissance faciale (en 2D) en revanche est ultra véloce, au point que je lui ai la plupart du temps préféré l'usage par rapport au capteur d'empreintes.

Une autonomie encore plus solide

C'était l'un des arguments les plus impressionnants du OnePlus 6, et son successeur reprend le flambeau avec brio. En autonomie, le OnePlus 6T se classe clairement dans la moyenne très haute des smartphones de 2018. Il faut dire que la batterie de ce nouveau flagship gagne 400mAh par rapport au modèle de mai dernier, et permet donc d'étirer encore plus la durée de vie de l'appareil.

Ayant fait du OnePlus 6T mon smartphone principal pendant la durée de mon test, je l'ai utilisé de manière tout à fait classique. Chaque jour, mon utilisation se découpait entre applications de navigation, énormément de réseaux sociaux et une bonne heure de lecture de vidéo. Quelques photos et une ou deux parties de Fortnite pour couronner le tout, qui m'ont permis d'épuiser totalement la batterie du smartphone en très exactement 42 heures pour 8h et 25 minutes d'utilisation de l'écran.

oneplus 6t - test
Le OnePlus 6T est un monstre d'autonomie

C'est donc près de 10 heures d'autonomie supplémentaire par rapport à ce que nous calculions sur le OnePlus 6 en mai dernier. On n'est pas encore au niveau du résultat d'un Mate 20 Pro, mais pour un smartphone vendu 400€ de moins, le résultat est exemplaire.

Au niveau de la charge, le OnePlus 6T reprend à son compte la technologie de charge rapide FastCharge, qui permet à l'appareil de regagner exactement 50% d'autonomie en 30 minutes. Pour une charge complète, comptez 1h30 tout rond.

Du mieux en photographie... sauf de nuit

Si les modules photo restent inchangés par rapport au modèle précédent, OnePlus a soutenu que des progrès avaient été faits du côté logiciel pour améliorer le rendu des clichés. Dans les faits, il faut reconnaître que le nouvel algorithme procure un rendu agréable et - point essentiel pour moi - très naturel.

OnePlus prend une fois encore le contre-pied de ses concurrents chinois en n'exagérant pas le traitement "IA" des photographies. En résulte un rendu nettement plus proche des photos prises à l'iPhone que celles d'un P20 ou Mate 20 Pro de Huawei. Reste malgré tout une différence assez importante de finesse et de qualité générale des clichés par rapport à ses concurrents.

oneplus 6t - test
oneplus 6t - test

Le rendu photo est très naturel

Contrairement à la plupart des smartphones embarquant un duo de modules photo, le OnePlus 6T ne dispose pas d'un zoom optique. Les deux optiques disposent en effet d'une longueur focale identique (environ 25 mm), qui se chevauchent pour améliorer le rendu global des prises de vue. Il est néanmoins possible d'effectuer un zoom numérique x2 qui remplit parfaitement sa tâche, et ne dégrade pas trop la qualité du cliché.

Petite nouveauté : l'arrivée d'un "mode nuit" permettant d'améliorer l'exposition des clichés nocturnes. Ce mode consiste en une pose d'environ 2 secondes permettant de capter plus de lumière et, de facto de produire des clichés plus lumineux de nuit. Malheureusement, c'est un cuisant raté sur ce point, car le smartphone paraît incapable de stabiliser la capture. En résultent des clichés effectivement plus lumineux, mais souvent flous. Et quand bien même vous seriez parvenus à rester stables pendant la pose, le rendu voit simplement les courbes de clarté et le curseur de la netteté poussés au fond.

oneplus 6t - test
oneplus 6t - test

À gauche, sans le mode nuit. À droite, avec le mode nuit.

Du côté du mode portrait, de maigres avancées ont été réalisées par OnePlus pour rendre l'effet bokeh moins artificiel. Le détourage semble plus doux et le flou plus harmonieux. On regrette cependant l'absence d'une fonctionnalité permettant d'affiner l'intensité du flou d'arrière-plan a posteriori de la prise de vue. Un constat partagé avec le mode portrait disponible depuis l'appareil photo frontal.

oneplus 6t - test
oneplus 6t - test

Le mode Portrait génère des bokeh plutôt harmonieux

En vidéo enfin, le OnePlus 6T est capable de filmer en 4K à 60 images/sec, et permet des ralentis en 720p jusqu'à 480 images/sec. Bien qu'il soit pourvu d'un stabilisateur optique, il faudra veiller à bien stabiliser ses tournages pour éviter l'effet shaky cam.

OnePlus 6T : l'avis de Clubic

Proposé 6 mois seulement après un OnePlus 6 déjà très convaincant, le OnePlus 6T parfait la recette et porte quelques ajouts bienvenus. En tête : ce design revu et cette encoche des plus réduites, qui permettent à l'appareil de jouir d'un design encore plus léché que son prédécesseur. La présence du capteur d'empreintes sous l'écran permet en outre d'en débarrasser la face arrière pour un rendu plus agréable.

On apprécie également l'arrivée d'une batterie plus maousse, qui permet au OnePlus 6T de tenir environ 42 heures avec une seule charge. Un constat tout aussi reluisant au rang des performances ; le OnePlus 6T se classant directement au 3e rang des smartphones Android les plus rapides.

Les deux points faibles du OnePlus 6T sont donc à aller chercher du côté des photos (qui manquent de finesse) et de l'audio (qui manque de puissance). Des points à la qualité néanmoins satisfaisante, sur lesquels le constructeur a logiquement dû rogner afin de conserver son smartphone à un tarif abordable. Car même si la concurrence est féroce sur le segment des flagship à bas prix, OnePlus demeure imbattable en design et qualité de fabrication.

Du premium à prix doux ? Le OnePlus 6T est fait pour vous (copyright).

OnePlus 6T

Les plus
+ Nouveau design de qualité
+ Ultra rapide et réactif
+ Une autonomie de haut vol
+ Un écran impeccable et bien calibré
Les moins
- Capteur d'empreintes parfois un peu lent
- Des progrès en photo, mais sans révolution
- La partie audio à la ramasse
- Pas de certification IP
Écran
Performances
Autonomie
Design
Photographie
4



Aujourd'hui l'achat d'un smartphone doit être un choix réfléchi. Un tas de caractéristiques techniques sont à prendre en compte et peuvent rebuter certains non-initiés. C'est pourquoi ce guide vous aidera à choisir votre smartphone au meilleur prix.

Modifié le 19/11/2018 à 16h35
scroll top